Au dimanche, on peut constater après ces 4 jours de quasi grand beau:

* Les coulures sommitales ont bien disparu quasi partout (au pire, dans les endroits pas trop ensoleillés, cela peut être encore humide)

* Les résurgences , elles, n'ont pas bougé d'un iota. Pire, certaines zones (très localisées comme la fin de la partie facile de Carignole à Baderne) qui étaient sèches mercredi sont devenue franchement humides dimanche...Car l'eau descend gentillement...

* Bonne nouvelle, pour l'instant beaucoup de vent mais très peu de pluie alors si cette nuit c 'est pareil, on peut espérer de belles choses car le beau se remet pour assez longtemps à partir de mercredi/jeudi.

Sinon samedi ce fut un petit tour au Teu:

1/ La falaise est bien sèche (je pensais franchement que les résurgences habituelles cracheraient beaucoup plus).

2/ Un bon jardinage s'imposait; nous n'en feront que la moitié du fait de l'explosion de notre sécateur (pas cassé mais en pièces détachées...). On verra la suite peut être dès ce WE car le nain est motivé par l'intégrale.

2/ le 6b "historique" de gauche vaut bien sont + car les prises dans le dur se sont bien érodées.

3/ Un abruti a taillé une prise dans la susdite voie et c 'est franchement pas discret (tendance règlette/poche tridoigt défoncée à coups de marteau dans une zone toute lisse)!!!!  Comme quoi y a pas que dans le 8 que ça arrive...Peut être est ce le même qui a sévi à la plage au Mont Rome...Grrr enfin non même pas; ça ne le mérite pas...Ce serait plutôt Pfffff

4/ La voie (faisable qu'en mouli ) entre le 6b et le 6c et qui étaient totalement taillée  (mon oeuvre) est vraiment trop moche (visuellement). A mon prochain passage, je rebouche tout ça (et le larçin du 6b+); je laisserai bien sûr le bas car les 2 personnes qui à ma connaissance ont enchainé l'intégrale sont passées avec (à noter qu'une version naturelle passant plus bas existe: c'est plus beau, plus dur mais peut être un chouille morpho; comptez un bon 7a bloc pour 4 mouvs assez amples où il faut se bouger).

Bref, pour ceux en vacances, ceux qui le seront (et les autres...) grimpez bien