Plus que de savoir si ceci vaut ça ou ça+, il me parait utile de faire un point météo vu ce qu'il est tombé ce WE. Ai visité de fond en combe le Chatelet cet après midi, il en ressort:

Pointe à Pitre: des coulées un peu partout; rien de faisable actuellement mais ça devrait sécher en quelques jours...

Secteur des toits: oubliez; c'est cuit sauf son extrème droite...

Secteur classique: rien de faisable en ce moment mais ça séchera vite vers voyage/fromage de chef; ce sera bien plus long vers le Hasard et je pense que pour les Baleines, s'est cuit.

Secteur Gros Bébert: archi tripé mais des voies sécheront sûrement assez vite (d'expérience) comme Crédo/Haine/Pas vu; à gauche c'est déjà quasi sec.

Secteur Renaissance: Vadrouille séchera assez vite je pense; Soft est sec et Renaissance n'est pas trop mouillé; idem pour L1 Rlling Stones; par contre grosse coulée dans les L2 et Best of est trempé plus sérieusement.

Dentelles: rien de faisable (hormi le 6a/b à l'extrème droite) mais là aussi d'expérience pas mal de chose sécheront vite.

Grain de beauté: Quasi tout sec dans les voies dures (au pire un peu de mouillé de ci de là).

Métropolis: rien de sec hormi la Pousière mais comme c'est des énormes coulées, on peut espérer que dans quelques jours certaines voies soient à nouveau faisables (pour Métropolis ce sera difficile).

Mon P'tit Piton: les 2 de droites sont sèches; les autres non (plus ou moins mouillées par coulées); curieusement le Chamois et sa voisine en 7a ont l'air sèches.

Angélus: rien de faisable car trop de coulées mais ça devrait vite changer (sauf la voie à gauche de l'Angélus).

Pour la Combe, vu du parking c'est le même constat; on a connu pire mais il y a vraiment beaucoup de coulées; dans 2/3 jours ça devrait être bien mieux mais il faudra s'adapter...

Pour Bouilland "classique", oubliez la falaise pour 3/4 jours mini le temps que les coulées disparaissent...

Bref mon ressenti est que pour tout le secteur de Bouilland, on ne pourra y grimper "réellement" que le WE prochain et que en mi/fin de semaine suivante (si le beau annoncé se confirme) ça pourrait vraiment le faire...D'autant que fait surprenant le Rhoin ne coule toujours pas vers la zone de la bifurque de Clavoilon (peut être le signe que les nappes ne sont pas du tout rechargées et que toute cette eau n'a fait que ruisseler et/ou mouiller les sols superficiels). A la fin de ma balade, j'étais soulagé car je m'attendais à vraiment pire....