Presque 3 mois sans message posté; un constat effarant (enfin moins que l'état de nos falaises); bref il fallait réagir!!!!!!

Donc je pourrai dire que Octocratie directe au Saussois a été entièrement terminée (plus de vieux points, nettoyage quasi impecc etc  et d'ailleurs déjà enchainé par Maxime...Que juste avant la fermeture de la Combe (au fond donc), j' ai commencé l'ouverture d'une voie qui promet...Qu'avant la saison des pluies, j'avais bien avancé dans la réparation de la Brioche à Cruzilles..Mais tout cela c'est du 2017 alors ça date vraiment...

Peut être serait il plus intéressant de signaler l'existence d'une centaine de voies (toutes orientations, dalle et dévers; du 6a au 9a) au vallon de la Dacla (3km d'Orgon vers l'ouest; vallon où il n'y a de mentionné dans le topo des Alpilles que les Playmobils et la Bergerie) et que ça doit encore être sec car c'est un des rares endroits en France où le déficit d'eau est encore d'actualité...Mais pour les bourguignons que nous sommes, c'est loin alors à part pour les prochaines vacances...

En vérité, nous sommes devenus des grenierophiles. Depuis début décembre, un grand vent de changement m'a pris et j'ai décidé de changer plein de choses sur notre pan. Exit le grand toit et vive les pans Gullich. cela m'a conduit également à la (re) création de modules; activité irrégulière mais que je pratique depuis près de 20 ans...Alors pour une fois, je vais poster un message utile pour tout ceux qui ressentent le besoin urgent d'en finir avec la planche toute...plane...de leur pan. Voici donc en exclusivité, la recette du module par le docteur trouyauteux.

A/ Vous êtes fainéant (et vous avez des sous)

Ben vous les achetez sur le net. C'est pas donné du tout et ils s'appelleront désirés (car si vous lisez les petits caractères sous eux, il est dit que vous ne les aurez que dans 4 ou 6 semaines; ben oui, c'est tellement cher que personne ne les achète et donc ils attendent de les vendre pour les fabriquer!!!!!). Bref vous les aurez donc quand il fera bô....Et ils vous serviront pour l'année prochaine ahaha . Du vécu car c'est en attendant nos premières petites pyramides que j'ai en fabriqué une... en pariant que je l'aurai terminée avant qu'on reçoive celles achetées...Et devinez quoi: j'ai gagné!!!!! et pas que d'une journée ou 2....

B/ Vous êtes bricolo (ben oui ce ne sont pas les lutins qui ont construit votre pan pendant votre sommeil) et aimez créer des trucs: alors cette recette est pour vous...

Phase A

Prendre le temps de savoir ce que l'on veut et faire des plans précis (on peut aussi  réaliser le futur module en carton pour voir à quoi il ressemble et se servir après des faces découpées pour faire le tracé de la découpe des plaques de bois)...Ben oui,cela parait évident mais c'est un peu ballot de faire un module et de ne pas pouvoir le mettre sur son pan car...Vous pourrez toujours le transformer en jardinière, mais il y a plus simple pour en avoir une!!!

Phase B

1/ Coupez les facettes dans des plaques de bois solides (moi j'utilise du contreplaqué de 14; car j'ai des chutes). retouchez les (moi ça ne tombe jamais juste...mais je travaille comme un cochon) et usinez les (une rape à bois de bonne qualité va très bien) ou non (moi je ne le fais quasiment jamais; un patier vous dis je) afin qu'elles s'ajustent bien entre elles.

1bis/ Percez (foret de 12) éventuellement les plaques aux emplacements que vous voulez si vous désirez installer des écrous à frapper (pour visserie de 10 donc) dans votre module; c'est mieux de le faire avant car après il faudra taper comme un sourd sur votre module (en ayant à chaque fois peur de le casser!!!!) pour les mettre. D'expérience, si vous l'avez bien réalisé, il supportera ce mauvais traitement sans broncher mais je préfère maintenant lui éviter cela.

On arrive alors à la phase délicate de la recette; à savoir le MONTAGE PROVISOIRE de notre module

Pour cela vous pouvez soit:

a/ Montez le module (à l'envers et sur une table) directement en calant chaque facette avec un objet lourd et en collant les facettes (donc ajustage préalable absolument nécéssaire) entre elles. Je l'ai déjà fait: ca marche mais il ne faut plus  bouger l'ensemble d'un iota pendant au moins les 2 premières coulées de colle et c'est vraiment délicat (car si une facette bouge par rapport à une autre c'est quasi perdu et d'expérience, cela ne demande qu'à bouger!!!). Bref option radicale mais delicat++ (alcoolique en manque s'abstenir). 

b/ Clouer directement chaque facette avec sa voisine en perçant ou non des avant-trous (je préfère avec car l'assemblage se fait plus en douceur; j'utilise pour cela un foret de 4mm acier; ceux faits pour le bois cassent vraiment très vite dans ce type de petit diamètre). Parfait pour un module pyramidal ou les 3 facettes sont vraiment en vis à vis. La phase délicate consiste alors à maintenir sans bouger chaque facette pendant qu'on la cloue avec sa voisine (d'où ma préférence pour un préperçage, car si on se rate, on peut toujours repercer un peu à coté, alors qu'enlever le clou, peut amener à la destruction du travail déjà fait)

c/ Installer avant la phase de (perçage/cloutage/assemblage du module) une petite plaque (en la vissant/clouant) à l'intérieur de chaque facette et ce vers les bords à assembler. Cela permettra de faciliter l'assemblage des plaques entre elles car elles seront plus facilement clouables (grâce à la sur-épaisseur que vous avez créé). Je le fais systématiquement lorsque j'ai des facettes à assembler qui forment des angles de plus de 120°.Dans ce cas 2 conseils de la famille bricolos and co:

1/ Ne mettez pas ces plaques provisoires au ras des jointures car vous ne pourriez pas couler de colle là où elles sont et il faudra alors refaire cette opération après leur démontage...Donc perte de temps.

2/ Percez des avants-trous dans les plaques et la plaque étant percée, continuez à percer (légèrement) dans l élément provisoire que vous avez fixé auparavant (bien sûr en maintenant avec son autre main les 2 facettes à assembler sans qu'elles ne bougent; toujours le même phase délicate de la recette). Refaite la même opération pour toute les plaques et assemblez les entre elles grâce à des clous (clou en sous diametre par rapport aux trous réalisés; vous pouvez donc les mettre à la main et n'utiliser le marteau que lorsqu'ils sont au fond du trou; il suffit de les faire mordre de 1 a 2mm pour que votre module tienne correctement). Cela permettra de n'utiliser le marteau qu' a minima et vous enleverez facilement vos clous lorsque le module sera solidifié...

Et pendant qu'on y est un dernier conseil des mêmes pour cette phase délicate (et si vous utilisez la solution cloutée)

Laisser vraiment dépasser la tête des clous car vous pourrez les enlever facilement après (alors que si enfoncé complètement...Bon courage)

Enfin lors du montage provisoire de votre module, faites le a sec si vous n'avez pas rapé les tranches qui seront en contact ou en mettant un joint de colle à bois avant si elles s'ajustent bien. Ben oui si vous avez travaillé comme moi, cela ne sert à rien de mettre de la colle vu que les plaques ne jonctionnent que sur une micro arête...

Donc à ce stade votre module a pris sa forme définitive, mais il ne demande qu'a s'effondrer.

 

SOLIDIFICATION du module

Là comptez sur moi, la solidification d'un chose merdique qui ne demande qu' a se casser; c'est mon rayon...Enfin non, pas toujours...Mais le sika c'est cher...Alors que la colle à bois ça va....

1/ Mettez des gants fins; faite un mélange de colle à bois et de sciure (fine) et barbouillez les jonctions des plaques avec cette mixture (elle est au top quand c'est bien gluant). Pas plus de 2-3mm d'épais en une fois sinon cela sèchera mal. Dépassez bien partout à l'intérieur du module car c'est cela qui va rendre le module hyper solide. (bon n'en mettez pas pas sur les écrous à frapper car sinon adieu les prises vissées...Si ceux ci sont près des jonctions, mettez un bout de scotch dessus avant barbouillage)

1 bis/ Si vous n'avez pas ajusté vos plaques, il y aura une gorge assez profonde entre chaque plaque (coté l'extérieur du module); le lendemain, retournez votre module et refaite le même barbouillage afin de combler cette vilaine gorge en V (là effet garanti: à ce stade votre module est le plus moche de la terre).

2/ Refaite cette opération de badigeon 2 ou 3 fois afin d'avoir de l'épaisseur à environ 1 jour d'intervalle (ce qui compte c'est que la couche d'avant soit bien sèche avant de passer la suivante)

3/ Enlevez vos clous et éventuellement les éléments provisoires (s'ils restent collés ce n'est pas grave du tout)

4/ Rapez puis poncez l'extérieur du module pour qu'il devienne bien joli (il en a besoin)

5/ Aplanissez bien les arêtes (toujours avec une rape) qui seront au contact avec votre pan (si vous ne l'avez pas prévu avant). C'est surtout nécéssaire pour les petits modules qui se fixeront via cette surface de contact.

Il ne reste plus qu' à prévoir sa FIXATION.

FIXATION du module

A/ Petit Module

Très simple dans ce cas: percez (à la verticale) chaque facette (foret de 4mm qui vous a servi pour les clous) en essayant d'être assez près de la future zone de contact module/pan. Repercez très légèrement (1mm de profond) chaque trou avec un foret de 6 ou de 7 afin que la tête de votre vis ne dépasse pas du module (ce sera plus joli) et le voila prêt à être installer. Typiquement pour un petit module pyramidal de 15/20cm d'arête; 2 trous suffisent par face; donc 6 trous au total.

B/ Gros Module

Typiquement avec une face de plus de 40/50cm de long

On peut toujours faire comme avant en multipliant les petits trous mais moi je préfère dans la phase de fabrication du module, mettre 1 ou 2 "longerons" car il sera plus facilement installable et déplaçable MAIS cela demande de pouvoir accéder à la partie arrière de votre pan...Si c'est impossible alors ce sera les petits trous...

1/ Regardez bien ou vous allez installer le longeron car c'est lui qui va être le point d'ancrage de votre module sur votre pan. Cela dépend donc de la forme de votre module. Si celui ci est symétrique, mettez le au centre. S 'il y a une face plus importante que l'autre (et 2 latéraux identiques), mettez le vers cette face style 2/3  1/3  car les efforts se feront plus vers cette face que vers l 'autre. Si le module est vraiment important alors mettez en 2; en parallèle ou en croix (avec le trou de fixation là ou ils se croisent). Bref à vous de voir car c'est du cas par cas.

Pour le longeron, utilisez un bout de plaque (ou 2 assemblées l'une à l'autre si vous jugez que c'est trop fin) ou un bout de chevron (mais là c'est vraiment épais)

2/ Découpez le aux bonnes dimensions et si les faces latérales sont en biais; tenez en compte afin que cela s'ajuste bien à l'intérieur du module (là même moi, je fais l'effort pour que ce soit pile poil).

3/ Percez le au centre (diamètre de 12) et pensez à votre future fixation avant de l'installer (car après ce sera trop tard!!!):

a/ mettez un écrou à frapper...Ce qui signifiera que vous allez l installer sur votre pan exactement comme une prise (sauf que vous visserez votre module en étant sur la face "cachée" de votre pan). Avantage: vous percez votre pan à peu près là ou vous voulez mettre votre module et c'est fini; y a plus ka boulonner.

b/ Mettre un boulon (ou tige fillettée) qui dépassera du module. Simple en apparence mais prévoyer de coller/fixer cette tige sur le longeron (afin d'éviter qu'elle ne tourne dans le vide quand vous serrerez l'écrou derrière le pan) et prévoyez surtout qu'elle soit assez longue afin que vous puissiez la boulonner!!!! Petit inconvénient:  si vous démontez après le module pour le remettre ailleurs faites attention de ne pas endommager les filets de la tige à son extrémité sous peine de devoir la raccourcir un peu (en la sciant soigneusement) pour pouvoir le refixer.

4/ Installez le/les longerons via des tirefonds (2 par face en diamêtre de 6 est largement suffisant; je pense que de la grosse vis convient aussi) et pour plus de sureté, enduisez la jonction de colle/sciure (en même temps que votre seconde ou troisième couche pour le module afin de ne pas perdre de temps). 

Erreur qui tue: Ne pas mettre le longeron à ras du bord car si ce n est pas parfaitement fait, il y aura un jour entre le bord de votre module et votre pan; de plus vous ne pourrez pas badigeonner la mixture sur le longeron;donc mettez le légèrement en retrait (4/5mm suffise..) pour pouvoir faire tranquillement barbouilli barbouilla.

Bref votre module est FINI.

Dernière idée. Si vous voulez avoir du grip sur votre module, collez dessus (toujours colle à bois, bien étallée avec une spatule) du papier (support toile et non feuille) de verre (choissisez votre grain au moment de l'achat en le touchant) avant (ou même après mais ce sera moins pratique) de l'installer. Hyper rapide et top tenue dans le temps si bien mis au départ...

Ben voila, j'ai tout dis..Enfin non, parlons un peu des...

SOUS.

Si vous avez tout ce qu'il faut en brico de base (clous/perceuse/tirefonds ou vis/ petit foret/ chute de bois) cela vous coutera pour un petit module le prix d'une cartouche de colle à bois de 250ml soit 2 euros.

S il vous manque gant /foret et 2/3 autres bricoles ça peut monter à 10/15e mais vous aurez alors ce qu'il faut pour en refaire d'autres..au prix de 2e/p...

Pour un gros module, tout dépendra de sa taille mais pour mon dernier en date (Longueur de 80cm, largeur de 35cm; Hauteur maxi 25cm), j'aurai au final utilisé un peu moins de 3 cartouches de colle..Je vous laisse donc faire le calcul.

Bien sûr si vous n'avez pas les plaques de bois ce sera plus cher car alors là en fonction de ce que vous choissirez en qualité de plaque et en taille du module ce sera entre 10 et 20e de plus...

Sur ce, je retourne terminer mon petit dernier car il faut qu'on l'installe pour ce WE.